Dernière mise à jour à 15h19 le 28/11

Page d'accueil>>Chine

Dominique de Villepin : Chine-Europe et relations sino-fran?aises

le Quotidien du Peuple en ligne | 23.11.2016 11h11

L'ancien Premier ministre fran?ais était l'invité le 18 novembre 2016 du Quotidien du Peuple en ligne pour une interview exclusive, après sa participation à la Troisième Conférence mondiale sur l'Internet à Wuzhen, dans la province du Zhejiang (est de la Chine).

Homme d'Etat, philosophe et écrivain, Dominique de Villepin jouit d'une grande réputation en Chine. La question de la guerre comme seul moyen efficace pour maintenir la paix est notamment toujours au c?ur de ses interrogations, comme son fameux discours à l'ONU en 2003 contre l'intervention militaire en Irak. Préoccupé par les grands enjeux internationaux, il a également fait part de ses analyses sur le futur des relations France-Europe-Chine.

Un consensus nécessaire sur la gouvernance de l'Internet

Fidèle participant de la Conférence mondiale sur l'Internet, Dominique de Villepin a constaté lors du sommet de cette année que tous les membres privilégiaient une réflexion commune en matière de gouvernance d'Internet, ce qui est selon lui particulièrement intéressant.

?L'Internet est un espace de liberté, mais un espace de liberté qui n'est pas sans danger, qui doit être mieux ma?trisé et intégré dans nos différents systèmes, surtout avec les risques en matière de terrorisme?. L'ex-Premier ministre a également mis l'accent sur la nécessité de mieux partager, organiser et orchestrer la gouvernance d'Internet pour que ?cela ne soit pas seulement aux mains d'un seul pays, les Etats-Unis?.

Plaidant pour un environnement plus civilisé sur la Toile, Dominique de Villepin a également noté qu'un mouvement se faisait dans ce sens lors du sommet de Wuzhen, à la fois pour utiliser toutes les ressources de la technologie, et mieux les ma?triser en évitant les plus grands risques et excès.

La Chine reste la locomotive de l'économie mondiale

En l'état actuel d'une Europe fragilisée par les problèmes des réfugiés et de la sortie du Royaume-Uni de l'UE, pour l'ancien diplomate de formation : ?Nous sommes dans un monde où il y a une méfiance et une peur grandissante. Ce sont les vraies ennemies, ces passions politiques négatives : la peur, la colère, l'inquiétude devant l'avenir, on le ressent fortement en Europe. La montée du populisme s'explique en grande partie par cette peur de l'avenir.?

Il s'agit d'un sentiment partagé par un bon nombre d'Européens qui ont l'impression que leurs enfants vont vivre moins bien qu'eux. Selon le Fran?ais, il faut leur montrer qu'il existe des changements et adaptations possibles. ?Aujourd'hui, beaucoup d'espoirs sont placés dans ce qui se passe en Chine, parce que la Chine est le pays qui contribue le plus à la croissance mondiale. Elle joue encore actuellement, même s'il y a des difficultés, le r?le de locomotive de l'économie mondiale ?, a-t-il souligné.

L'initiative ?une Ceinture, une Route? qui relie la Chine et l'Europe à travers l'Asie centrale et le Moyen-Orient a toujours retenu l'attention de l'homme politique. ?La nouvelle Route de la Soie est un grand projet aux niveaux politique, économique et culturel lancé par le Président Xi Jinping. C'est un élément d'espoir, une source de coopération pour nous les Européens.?

Une passion pour la Chine inspirée par Chirac

Très actif dans les échanges franco-chinois avec une vision souvent positive sur la Chine, Dominique de Villepin a exprimé sans réserve sa passion pour ce pays, en soulignant que ?pendant très longtemps, près de trente ans, il a été très proche du Président Jacques Chirac, qui lui a communiqué ce go?t pour la Chine et la culture chinoise.?

Aujourd'hui, il s'est engagé à développer des relations culturelles entre les deux pays dans le domaine de la peinture, de l'art et de la culture. Et travaille également sur le plan politique et économique pour rapprocher les points de vue. ?Je pense qu'il y a un enthousiasme, un appétit, une volonté de regarder vers l'avenir, qui fait du bien aux Européens et aux Fran?ais, dans une période difficile sur le vieux continent sur le plan économique et politique. ?

En évoquant les inquiétudes liées aux investissements chinois en France et en Europe, Dominique de Villepin a rappelé la nécessité de travailler ensemble pour surmonter les doutes et développer des partenariats, cela pour le bénéfice commun de l'Europe, de la France et de la Chine. ?C'est là où le travail de dialogue entre nos deux pays est très important, où les intellectuels et les artistes ont un r?le à jouer pour faire passer des liens et messages d'amitié entre nos deux pays sur le devant de la scène?.

Appel à la création d'un G3

Face à une montée dans le monde entier du populisme et du protectionnisme, l'homme clairvoyant a remis l'accent sur le r?le du libre-échange. ?Le protectionnisme rendra la croissance et les échanges économiques encore plus difficiles, et donc nourrira un peu plus le cycle des crises?. L'ex-Premier ministre a relancé l'appel à la création d'un G3, c'est-à-dire en associant la FED, la Banque centrale européenne et la banque nationale de Chine, pour former un dialogue entre ces institutions afin de prévenir de nouvelles crises financières et bulles financières existantes en Chine, aux Etats-Unis, voire en Europe.

Confronté à un monde de crises, l'auteur de nombreux ouvrages sur les relations internationales a insisté à nouveau sur le fait que ?c'est par le biais d'un dialogue politique que nous trouverons véritablement la solution à ces questions?. En valorisant la conception d'harmonie proposée par la Chine, Dominique de Villepin considère que l'Europe et la Chine partagent une responsabilité particulière pour trouver une voie de solution, de dialogue et de coopération. ?Nous devons développer des relations harmonieuses entre nous, c'est-à-dire des coopérations plus étroites au service de nos peuples?, a-t-il souligné. 

Dominique de Villepin, ancien Premier ministre fran?ais, était l'invité le 18 novembre 2016 du Quotidien du Peuple en ligne.

(Rédacteurs :Qian HE, Wei SHAN)
Partez cet article sur :
  • Votre pseudo
  •     

Conseils de la rédaction :