Dernière mise à jour à 09h54 le 12/10

Page d'accueil>>Economie

Samsung signe l'arrêt de mort de son smartphone Galaxy Note 7

le Quotidien du Peuple en ligne | 12.10.2016 09h46

C'était sans doute la seule solution, même si elle est sans doute douloureuse et aux conséquences pour l'heure imprévisibles : Samsung Electronics a décidé mardi d'arrêter les frais face au fiasco du Galaxy Note 7 et de cesser définitivement la production de ce smartphone dernier cri ; cette volte-face est une le?on d'humilité pour le géant sud-coréen et sa marque mondiale. Elle ne produira ni ne commercialisera plus ce smartphone. Le géant sud-coréen va devoir maintenant essayer de limiter les dégats sur son image de marque et sur ses autres secteurs d'activités de l'affaire du Note 7, l'un de ses plus grands échecs commerciaux, d'autant plus facheux que Samsung fait aussi face à une concurrence exacerbée.

La disparition du Galaxy Note 7 est un revers majeur pour Samsung, le plus grand fabricant mondial de smartphones. Cet appareil dernier cri, avec un écran de 5,7 pouces, des contours courbes et un relativement prix élevé, s'était d'abord attiré les éloges des consommateurs et des examinateurs, et était le dernier effort ambitieux en date de Samsung pour essayer de détr?ner Apple sur le marché haut de gamme.

Mais Samsung a d? vite faire face à des rapports faisant état que le Galaxy Note 7 pouvait surchauffer et prendre feu à cause d'un défaut de fabrication. Le mois dernier, la société avat annoncé qu'elle rappelait 2,5 millions de téléphones pour résoudre le problème. Mais ces derniers jours, des rapports d'utilisateurs de Galaxy Note 7 avaient signalé que certains appareils qui avaient apparemment été réparés connaissaient encore des problèmes de surchauffe, de dégagement de fumée et même d'incendie. Lundi, Samsung avait même demandé aux détenteurs de Note 7 d'éteindre les téléphones, annon?ant qu'elle travaillait sur le problème.

Dans une déclaration déposée auprès de la bourse de Corée du Sud mardi soir, Samsung a finalement dit qu'elle avait pris la ? décision finale ? d'arrêter la production. La société ne fabriquera plus ni ne commercialisera plus ces téléphones, a déclaré une personne familière avec la décision, qui s'est exprimée sous condition d'anonymat parce que Samsung n'a pas dévoilé publiquement les détails de sa décision.

Samsung possède une position forte sur le secteur des smartphones à prix modique et a fait des progrès pour contester la prédominance de l'iPhone d'Apple sur le segment haut de gamme du marché. Samsung avait affiché sa confiance dans le nouveau Galaxy Note 7 en sautant une sixième version de la série et en proposant le nouveau téléphone dès le début du mois d'ao?t, avant le lancement par Apple de son iPhone 7. On ne sait pas encore où le problème du Galaxy Note 7 a commencé. Mais le combat de Samsung pour rattraper Apple en travaillant sur des caractéristiques de plus en plus sophistiquées pourrait bien le facteur à l'origine de cette véritable catastrophe.

Avec cet échec, la société coréenne est confrontée à un coup financier immédiat et important. Mardi, avant même que Samsung n'annonce la fin du Galaxy Note 7, ses actions cotées en Corée du Sud avaient chuté de plus de 8%, sa plus forte baisse quotidienne depuis 2008, faisant perdre 17 milliards de Dollars US de la valeur de marché de l'entreprise. Strategy Analytics, une société de recherche, avait précédemment estimé que Samsung pourrait perdre plus de 10 milliards de Dollars US à cause des troubles du téléphone. Reste maintenant à savoir à quel point la marque Samsung va elle-même souffrir. Mais un éditorial du plus grand journal de Corée du Sud, le Chosun Ilbo, a déclaré : ? Vous ne pouvez pas vraiment calculer la perte de confiance des consommateurs en argent. Samsung doit se rendre compte qu'il n'a pas fallu beaucoup d'années pour que Nokia dégringole de sa position en tant que principal fabricant de téléphones portables du monde ?. 

(Rédacteurs :Guangqi CUI, Wei SHAN)
Partez cet article sur :
  • Votre pseudo
  •     

Conseils de la rédaction :