Dernière mise à jour à 09h12 le 28/11

Page d'accueil>>International

L'Iran dément vouloir acheter des chasseurs Sukhoi russes

le Quotidien du Peuple en ligne | 28.11.2016 09h11

Selon les agences de presse, le Ministère iranien de la défense a déclaré qu'il envisageait bien de moderniser la flotte de son armée de l'air mais a réfuté les rapports publiés plus t?t samedi disant qu'il voulait acheter des avions de chasse russes Sukhoi Su-30. Plusieurs agences avaient en effet cité le Ministre de la défense Hossein Dehghan, qui aurait dit que ? l'achat de ce chasseur est à l'ordre du jour du Ministère de la défense ? quand on lui avait posé des questions sur l'avion Sukhoi, mais certains ont dit plus tard que le ministère avait qualifié les rapports d'? incorrects ?.

Le site Internet du ministère a mentionné les propos de M. Dehghan, disant seulement que ? renforcer et satisfaire les besoins de l'armée de l'air figurent parmi les priorités du Ministère de la défense ?, sans se référer à des plans d'achat spécifiques. Plus t?t cette année, M. Dehghan avait pourtant déclaré que Téhéran et Moscou avaient commencé des pourparlers sur la livraison de chasseurs Sukhoi à l'Iran. Tout accord nécessiterait néanmoins l'approbation du Conseil de sécurité des Nations Unies et pourrait encore dégrader les relations de Moscou avec Isra?l, l'Arabie saoudite et les états-Unis.

En ao?t, Téhéran a autorisé les avions russes à utiliser une base dans l'Ouest du pays dans leurs frappes à l'appui du gouvernement syrien que Moscou et Téhéran appuient. Ce déploiement sans précédent a été critiqué par les états-Unis et certains législateurs iraniens. Interrogé sur les plans visant à laisser les forces aériennes russes continuer à utiliser la base, M. Dehghan a déclaré : ? Si nécessaire, l'Iran permettra une nouvelle fois aux avions russes de partir de la base aérienne Nojeh à Hamedan ?, a rapporté l'agence de presse Tasnim.

M. Dehghan a par ailleurs refusé de commenter un rapport russe selon lequel la Russie et l'Iran étaient en pourparlers sur des ventes d'armes d'une valeur de 10 milliards de Dollars US. ? Sur cette question, vous devriez demander aux Russes ?, s'est contenté de répondre M. Dehghan, selon l'agence de presse semi-officielle Mehr.

(Rédacteurs :Guangqi CUI, Wei SHAN)
Partez cet article sur :
  • Votre pseudo
  •     

Conseils de la rédaction :