Dernière mise à jour à 16h13 le 01/11

Page d'accueil>>Sci-Edu

Le drone de combat chinois CH-5 prêt à l’exportation

le Quotidien du Peuple en ligne | 01.11.2016 16h03
Le drone de combat chinois CH-5 prêt à l’exportation
Exposition du drone de combat CH-5 au salon de l’aviation de Zhuhai, dans la province du Guangdong. (Photo/China Daily)

La Chine a accordé une licence d'exportation au drone de reconnaissance/combat CH-5, considéré comme l'un des plus puissants avions de combat sans pilote au monde. L'engin est deux fois plus grand que ses prédécesseurs, avec la capacité de rester dans les airs pendant 60 heures et monter jusqu'à 10 km d'altitude.

?Plusieurs pays ont exprimé leurs intentions d'acheter le CH-5, et nous sommes en pourparlers avec eux?, a indiqué Shi Wen, le concepteur en chef de la série Caihong, ou ?Rainbow?, à l'Académie chinoise d'aérodynamique aérospatiale de Beijing.

?Je ne peux pas vous donner plus de détails, excepté que le CH-5 est prêt à être exporté ?, avait-t-il déclaré à la veille du 11e Zhuhai Air Show, dans la province du Guangdong (sud de la Chine).

Comparé au MQ-9 Reaper, le drone chasseur-tueur américain, qui est selon les analystes occidentaux le meilleur appareil du genre, le CH-5 peut effectuer toutes les opérations que le MQ-9 Reaper ne peut réaliser, et même supérieur au véhicule américain en ce qui concerne la durée du vol et l'efficacité opérationnelle, a souligné Shi Wen.

? L'autre avantage est que le CH-5 est capable de faire une attaque commune avec ses prédécesseurs, le CH-3 et le CH-4, car ils partagent le même système de transfert de données et de contr?le. Les utilisateurs des modèles précédents pourront facilement introduire et intégrer le CH-5 dans leur réseau de drones?, a précisé le spécialiste.

(Rédacteurs :Qian HE, Guangqi CUI)
Partez cet article sur :
  • Votre pseudo
  •     

Conseils de la rédaction :